Le Supérieur d'une communauté locale, après avoir consulté les incorporés et associés de sa communauté, autorise le pré-http://portal.cjm.org:8089/images/brasilllll.jpgassocié ou le postulant à commencer sa formation et lui conseille de choisir un directeur spirituel, si possible parmi les incorporés de la communauté.

Pendant cette période de formation qui est d'au moins 6 mois, le postulant approfondit sa vie chrétienne, s'initie à la spiritualité eudiste, connait les œuvres de la Congrégation et y participe, réfléchit sur ce que signifie être associé eudiste.

Une fois la formation initiale terminée, le postulant adresse une demande écrite au Supérieur Provincial dans laquelle il exprime sa décision libre et responsable d'association, ses motivations et ses aspirations et où il indique la communauté à laquelle il est rattaché. Cette demande doit être soumise aux incorporés et associés de la communauté locale, mais son acceptation est le fait du Supérieur Provincial.

L'association a lieu à une date significative pour les eudistes et se traduit par un acte qui spécifie le nom de l'associé, la communauté à laquelle il est associé et la date de l'engagement. Cet acte doit être signé par le Supérieur local, les incorporés, le nouvel associé et les associés qui assistent à la cérémonie. La formule d'association peut-être la suivante, ou tout autre similaire :

« Désirant vivre ma mission de chrétien et faire vivre et régner Jésus en moi selon l'esprit de Saint Jean Eudes, je demande à devenir associé à la Congrégation de Jésus et Marie, avec les Eudistes. Je m'engage à ….................

Cet engagement s'enracine dans la grâce de mon baptême et de ma confirmation. C'est la manière que je choisis aujourd'hui pour accomplir ma vocation chrétienne. Pour mener à bien cet engagement, je demande la prière de tous les Eudistes et Associés, et me confie par l'intercession de Saint Jean-Eudes à Jésus et Marie. »

« Bénis soient le Cœur aimant et le Nom très doux de Jésus-Christ notre Seigneur, et de sa mère la glorieuse Vierge Marie pour toujours et à jamais. »

De cet acte d'engagement résultent des liens spirituels, fraternels et pastoraux entre la CJM et l'associé. L'engagement d'association a une durée d'un an. C'est pourquoi chaque année il peut être renouvelé ou annulé. Cette demande de renouvellement ou d'annulation est adressée au Supérieur Provincial et au Coordinateur provincial des associés.

Si pendant une année l'associé n'a pas de contact avec la communauté qui l'a accueilli, s'il participe à aucune réunion de formation, ce contrat spirituel d'association est annulé. Il peut uniquement être renouvelé à la demande de l'intéressé, et si le Supérieur local reconnaît la justesse de ses arguments.