https://2.bp.blogspot.com/-UnIpFmyYHIg/VGI1uQdAn4I/AAAAAAAAGqg/8xi5gw0sdhs/s1600/image9.jpeg§ Qu’est-ce qu’un Docteur de l’Eglise ? De tout temps, l’Eglise offre aux fidèles le témoignage de saints et de saintes qui peuvent les guider dans leur suite du Christ, dans leur intelligence de la foi et dans leur vie chrétienne. Au cours des siècles, l’Eglise a accordé le titre de « Docteur de l’Eglise » à des hommes et des femmes, très divers, dont la sainteté de vie et l’enseignement (la réflexion et la doctrine) constituent une richesse et une référence pour la vie de tous les baptisés. Actuellement l’Eglise a attribué le titre de « Docteur » à 35 saints (31) et saintes (4). En 1991, l’assemblée des évêques de France a voté son soutien à la cause de sainte Thérèse de Lisieux qui fut déclarée Docteur de l’Eglise par le pape Jean-Paul II en 1997. Les évêques de France ont voté au cours de l’assemblée de novembre 2014 le soutien à la cause de saint Jean Eudes, comme Docteur de l’Eglise.

§ Qui est saint Jean Eudes ? Prêtre missionnaire, né en 1601 à Ri, près d'Argentan, dans le diocèse de Sées, et décédé à l’âge de 79 ans, Jean Eudes traverse le «Grand Siècle», siècle tumultueux, siècle de recherche intellectuelle et de quête mystique, siècle de renouveau ecclésial. Contemporain de la fin des guerres de religion, des révoltes populaires, des épidémies de peste, il est témoin et acteur de la réflexion de l’Eglise sur elle-même, après les ruptures du siècle passé, et travaille au renouveau catholique du 17° siècle. Après des études chez les Jésuites à Caen, Jean Eudes entre dans une nouvelle communauté de prêtres, fondée par Pierre de Bérulle, l’Oratoire. Prêtre en 1625, sa soif d’annoncer l’Évangile à toutes les catégories de la population va en faire un prédicateur infatigable, prêchant jusqu’à la fin de sa vie près de 120 missions dans les paroisses rurales et urbaines. Attentif aux pauvretés de son temps, il choisit, par deux fois, de vivre avec les pestiférés, près de Caen ; et, en 1641, il fonde l’Institut Notre Dame de Charité au service des femmes prostituées. En 1643, soucieux que les missions portent du fruit, il fonde la Congrégation de Jésus et Marie (les eudistes) au service de la formation des prêtres diocésains qui sont les premiers acteurs d’une évangélisation toujours nouvelle. Il fonde ainsi six séminaires dans l’Ouest de la France, à la demande des évêques. Toute sa vie est animée par un profond désir de témoigner que la vie baptismale est, pour tous, un chemin d’union au Christ, pour ne faire qu’un seul cœur avec lui. Canonisé en 1925, l’Eglise reconnait plus particulièrement en lui : « le père, le docteur et l’apôtre des cultes liturgiques des Cœurs de Jésus et de Marie ».

§ Les ouvrages de saint Jean Eudes : les écrits de saint Jean Eudes (livres et correspondances) constituent une importante collection de 13 tomes. Le plus gros ouvrage du P. Eudes, achevé un mois avant sa mort, Le Cœur admirable, traite de la dévotion au Cœur de Marie, mais un livre entier y est consacré au Cœur de Jésus. L'ouvrage le plus lu et le plus souvent réédité s'intitule : La vie et le royaume de Jésus dans les âmes chrétiennes (1637; éd. définitive, 1670). A l'usage des fidèles, le P. Eudes composa en outre de courts manuels : Exercice de piété (1636), Catéchisme (1642), Contrat de l'homme avec Dieu par le saint baptême (l654), etc. Pour les prêtres : Le bon confesseur, (l666), Mémorial de la vie ecclésiastique (1681), Le prédicateur apostolique (1685), etc. On a pu critiquer le style de l'auteur (Bremond), en pensant à S. François de Sales et à Bossuet; mais c’est pourtant le plus lisible des maîtres de l’Ecole Française de Spiritualité… et la doctrine en est solide et pratique: un saint qui parle de sainteté sait d'ailleurs de quoi il parle !...

§ Une doctrine pour tous : renouveler la vie baptismale : L’expérience de pasteur et de missionnaire rend Jean Eudes profondément attentif à la vie spirituelle de ceux et celles qu’il rencontre. Aussi, il invite les baptisés à prendre conscience de la valeur et de la dignité de leur baptême. Il affirme, de manière originale et forte, combien l’entrée dans l’Eglise que procure le baptême ne peut se dissocier de l’entrée en communion avec le Père, avec son Fils, dans l’Esprit. Par le baptême, enfant du Père, le baptisé est en relation personnelle de fraternité avec le Fils, et l'Esprit le marque de son sceau : « Lorsqu'il vous a reçu en son alliance, comme l'un de ses membres, le Fils s'est obligé à vous regarder, aimer et traiter comme une partie de soi-même, comme os de ses os, chair de sa chair, esprit de son esprit, et comme celui qui n'est qu'un avec lui.» Ainsi le baptême est le point de départ et la source de l’union au Christ. Tout baptisé est appelé à « former Jésus en lui ». De telles perspectives résonnent avec le dernier Concile où, est mis en relief le baptême comme signe de l’appel universel à la sainteté et source du sacerdoce commun de tous les baptisés.

§ Le chemin du Cœur comme chemin d’union au Christ : Un des développements les plus significatifs de la spiritualité de saint Jean Eudes est sa doctrine spirituelle concernant le Cœur. Sa doctrine sur le Cœur, avant les apparitions de Paray-le-Monial, marque sa place dans le patrimoine de l'Église universelle, comme le meilleur de son itinéraire spirituel. Jean Eudes rappelle que le motif essentiel et premier de l'action de Dieu est l'amour, qu’il ne cesse de contempler dans sa vie et dans ses missions. L’amour de Dieu est la source de toute chose : l'amour de Dieu pour l’homme et l’amour que l'homme a la grâce de pouvoir Lui porter. En choisissant « le cœur », il utilise un terme, issu de l'Ecriture et de la Tradition, qui est une image simple et apte à éveiller chez les chrétiens la contemplation de l'amour de Jésus, cet amour débordant du Cœur de Jésus, offert à tous comme une source intarissable. Jean Eudes, à la suite de Pierre de Bérulle, contemple Jésus vivant en Marie, Jésus emplissant toute la vie de Marie et régnant en son Cœur. Ainsi le Cœur de Jésus et le Cœur de Marie ne font qu’un. Jean Eudes propose à tout le peuple chrétien de célébrer liturgiquement (pour la première fois dans l’Eglise) la fête du Cœur de Marie (1648) puis du Cœur de Jésus (1672).

§ La fécondité spirituelle de saint Jean Eudes : En France et bien plus largement en de nombreux endroits dans le monde, la fécondité apostolique et spirituelle de saint Jean Eudes est source de dynamismes nouveaux dans l’histoire de l’Eglise. Ainsi en témoignent, sur les cinq continents, divers instituts religieux dont les fondatrices comme sainte Marie-Euphrasie Pelletier (Notre Dame de Charité du Bon Pasteur), sainte Jeanne Jugan (Petites Sœurs des Pauvres), la Vénérable Amélie Fristel (Saints Cœurs de Jésus et de Marie), et d’autres encore, s’inscrivent tant dans la veine spirituelle de Jean Eudes que dans son charisme de miséricorde auprès des plus pauvres et des personnes en difficulté. Prochainement, la canonisation de Sœur Maria Droste zu Vischering (Bon Pasteur), qui invita le pape Léon XIII à consacrer le monde au Cœur de Jésus (1899), souligne combien l’histoire de l’influence de saint Jean Eudes laisse percevoir l’actualité de ce projet de Doctorat.

§ En conclusion, une vie missionnaire et une vie mystique : « Pour l’Evangélisation, il n’y pas besoin de propositions mystiques sans un fort engagement social et missionnaire, ni de discours et d’usages sociaux et pastoraux, sans une spiritualité qui transforme le cœur. […] Il faut toujours cultiver un espace intérieur qui donne un sens chrétien à l’engagement et à l’activité.» (Evangelii Gaudium § 262). Ces propos récents du pape François, résument ce que furent la vie et l’enseignement de saint Jean Eudes : il vécut de manière inséparable le service de la miséricorde, l’annonce de l’Evangile et la formation de Jésus dans les cœurs. Les chrétiens peuvent trouver en Jean Eudes, maître de vie chrétienne, une nourriture et un souffle profond pour vivre pleinement leur baptême comme disciples-missionnaires du Christ et témoins de la miséricorde. Modestement, mais sûrement, saint Jean Eudes – ce simple prêtre missionnaire - ne pourrait-il pas être un des Docteurs de la Nouvelle Evangélisation ?...

 

Lire Cahiers Eudistes 23 - 2015...

Lire Un guide pour la lecture des œuvres de saint Juan Eudes

 

 

Read in english...

Leer en español...

Source principale: eudistes.fr...

Cliquez ici pour voir ce contenu sur notre blog CJM News...

______________________

L’Église de France soutient la cause de saint Jean Eudes comme docteur de l’Église...

Bishops call for French saint to be declared Doctor of the Church...