Pastorale de la santé : au service des personnes malades

Si saint Jean Eudes portait le souci de la conversion des cœurs dans l’accueil du Royaume de Dieu, il portait aussi une grande attention à la vie matérielle des personnes et tout particulièrement aux personnes malades de son époque. Il vécut ainsi deux ans au service des personnes atteintes de la peste à Caen.

Aujourd’hui encore, à la suite de leur fondateur, un certain nombre d’Eudistes sont engagés dans la pastorale de la santé, au service des personnes malades. Ainsi dans les diocèses, les eudistes sont engagés dans des aumôneries d’hôpitaux, la visite de malades, le travail avec des médecins… Ont été aussi créés des centres fixes et mobiles où sont accueillis dans les services médicaux de base tous ceux qui ne peuvent pas payer ; de même, pour des personnes souffrant de maladies graves et mortelles, comme par exemple le VIH/Sida, avec la Fondation Eudes en Colombie.

Pour participer à nos projets, suivez le lien ...