« Je ferai de toi mon épouse pour toujours, je ferai de toi mon épouse dans la justice et le droit, dans la fidélité et la tendresse ; je ferai de toi mon épouse dans la loyauté, et tu connaîtras le Seigneur. » Os 2. 21-22

La coutume voulait autrefois que l’on ne se marie pas en mai.
Par contre, les mois de juin et juillet marquaient le point culminant des célébrations de mariage.
C’est toujours vrai :
nous vivons le temps des préparatifs avant ces mois d’été.

Les préparatifs matériels, logistiques occupent beaucoup les familles… et les futurs.
Mais chacun sent que l’essentiel ne devrait pas être là…

Il est vrai que beaucoup d’évolutions ont eu lieu en peu d’années.
Il est loin le temps où c’étaient les familles (et la tradition) qui décidaient de tout
et, notamment, du choix du conjoint !
Il est sans doute loin le temps où l’on se mariait par amour
en croyant qu’amour devait rimer avec toujours !
Notre époque aimerait demeurer romantique, mais elle ne l’est plus.

Pourquoi ? La contraception, la séparation entre fécondité et conjugalité,
l’égalité juridique entre hommes et femmes,
l’évolution des rôles de chacun,
l’allongement de la durée de la vie… que sais-je ?
Incontestablement, le monde change.

Mais Dieu s’adresse toujours aux couples d’aujourd’hui !
Un des thèmes majeurs de l’Ancien Testament est celui des fiançailles :
le mot a pris un coup de vieux
mais la volonté de Dieu de prendre son temps
et de faire grandir calmement son Peuple vers le sens d’une véritable Alliance,
est toujours actuelle.

Et elle dit quelque chose aux futurs mariés :
l’amour, cela se travaille !
L’homme ne se connaît pas comme homme sans la femme.
La femme ne se connaît pas comme femme sans l’homme
et l’on ne se découvre soi-même et libre qu’en marchant ensemble
à une certaine distance l’un de l’autre
pour aller d’alliance en alliance vers l’Alliance toujours nouvelle.

Les amoureux ont, de tout temps, permis de comprendre un peu Dieu
puisque Dieu est amour !
Mais contempler le Dieu amour permet de comprendre la préparation au mariage.
L’Alliance ne se comprend pleinement que dans le temps.

Beaucoup aujourd’hui construisent leur vie de couple.
C’est sans doute pour nous tous le temps de la prière :
que Dieu leur apprenne ce que veut dire aimer !


† Mgr Michel Dubost
Évêque d’Évry – Corbeil-Essonnes
le 29 mai 2017

Source principale : evry.catholique.fr

Lire notre blog CJM News