https://1.bp.blogspot.com/-4Su8lPL7P28/VurYq63rEGI/AAAAAAAAOi4/UICmF6EKigcBqxtCV5WvFKODo0AjthN3A/s1600/be7685026070406a215779b242f1aa2e_XL.jpg

  • Le temps de saint Jean Eudes est un contexte de chrétienté… Si l’on y parle d’évangéliser, il s’agit bien de nouvelle évangélisation et non de première évangélisation.
  • C’est une évangélisation nouvelle avec des méthodes et un contenu renouvelés, un souci de faire redécouvrir la vie chrétienne.
  • Le XVIIème siècle, comme aujourd’hui, est un contexte postconciliaire, avec le renouveau qu’entraîne un Concile, et en particulier le Concile de Trente qui avait des visées pastorales importantes.
  • Enfin, saint Jean Eudes s’inscrit dans un grand mouvement de renouveau spirituel en France.

Notre XXIème siècle, par bien des côtés, n’est pas si loin du XVIIème, lui aussi ‘siècle de nouveautés et de ruptures’, et il peut tirer bénéfice d’une meilleure connaissance de saint Jean Eudes, que ce livre présente de façon accessible, en deux parties et une vingtaine de brefs chapitres :

  • Une partie biographique, qui permet de découvrir

un homme passionné du Christ et l’Eglise, un disciple missionnaire, animé par la passion de ‘faire vivre et régner Jésus dans tous les cœurs’, activement engagé à la fois dans le service de la charité et dans la formation des chrétiens et des prêtres ;

le fondateur de deux congrégations (Notre Dame de Charité et la congrégation de Jésus et Marie) et d’une société de laïcs (la Société du Cœur de la Mère admirable) ; le ‘père, l’apôtre et le docteur’ du culte liturgique aux Cœurs de Jésus et de Marie.

  • Une partie doctrinale qui présente de façon dynamique les thèmes majeurs de l’enseignement de saint Jean Eudes, enseignement essentiellement pastoral, et que l’on découvre très proche des insistances du Concile Vatican II : ainsi de la place centrale du baptême et de l’appel universel à la sainteté, dans une vie qui continue et accomplit celle de Jésus.


C’est aussi un enseignement qui résonne en harmonie avec l’année jubilaire de la miséricorde, puisque saint Jean Eudes présente la miséricorde comme révélation du Cœur de Dieu, qui prend chair et visage en Jésus.

Enfin, le livre se termine avec une initiation à la prière selon une pédagogie à la fois simple et profonde, qui rejoint la dynamique de la vie chrétienne : adorer, remercier, demander pardon, se donner.


 

Source principale: eudistes.fr ...

Lire ces informations dans notre blog CJM News ...